Archives du mois

novembre 2020

Enceinte

Comment se déroule la rééducation du périnée ?

18 novembre 2020
Sage femme à domicile

Tout au long de votre grossesse, vous avez sans doute été suivie par un gynécologue, ou par une sage-femme. L’accompagnement de cette dernière ne s’arrête pas après l’accouchement. Après l’arrivée du bébé, la sage-femme peut aussi accompagner la nouvelle maman au cours de ces séances de rééducation du périnée. Ce muscle a, en effet, été mis à rude épreuve. Afin de lui redonner le tonus nécessaire, et pour éviter certains désagréments comme des fuites urinaires, la rééducation du périnée est une étape très importante après une grossesse.

Le rôle d’une sage-femme à domicile

La sage-femme à domicile dispose de plusieurs missions. Pour commencer, c’est elle qui peut effectuer le suivi de votre grossesse, en tout cas, si cette dernière n’est pas considérée comme étant compliquée. Une sage femme à Lille pourra ainsi contrôler que tout se déroule pour le mieux. Toutes les sages-femmes ne sont pas équipées pour réaliser des échographies. Pour cela, il faudra alors se tourner vers un centre de radiologie ou un cabinet de gynécologie.

Une sage-femme à domicile peut également être de bon conseil concernant l’alimentation de la femme enceinte tout au long de sa grossesse. Il faut savoir que certains aliments sont à éviter. En cas de diabète gestationnel, la sage-femme peut également donner toutes les réponses nécessaires à la femme enceinte.

Il est également tout à fait possible de faire appel à une sage-femme à domicile pour pouvoir suivre des cours de préparation à la naissance. Ils ne sont pas obligatoires, mais ils permettent d’aborder plusieurs thématiques, telles que les différentes positions pour accoucher, l’allaitement, les soins aux nourrissons, ou encore l’étape du retour à la maison avec le nouveau-né.

La plupart du temps, c’est une sage-femme qui va accompagner la future maman au cours de son accouchement. En cas de complications, un gynécologue obstétricien devra prendre le relais.

La rééducation du périnée, qu’est-ce que c’est ?

Si elle n’est pas obligatoire, la rééducation du périnée est néanmoins prescrite à toutes les femmes après un accouchement. Une sage-femme à domicile peut tout à fait s’occuper de ces séances.

Pour commencer, il est préférable d’en apprendre plus sur le périnée. Ce muscle entoure les organes génitaux externes de la femme, et il les soutient également. Il va de la vulve jusqu’à l’anus. Lorsque la femme accouche, il s’ouvre beaucoup afin que le bébé puisse passer. Cela a pour effet de le distendre.

Dans certains cas, il est préférable de faire appel à une sage-femme à domicile pour la rééducation de ce muscle. Il est, en effet, important que ce dernier retrouve sa tonicité originelle. Cela permet notamment d’échapper à des désagréments tels que les fuites urinaires. Ces dernières peuvent survenir au cours d’une séance de sport, ou simplement lors d’un éternuement.

Environ deux mois après son accouchement, la nouvelle maman peut se tourner vers une sage-femme à domicile pour sa rééducation du périnée.

Dans quelles situations est-ce nécessaire ?

Si la rééducation du périnée est prescrite de manière systématique, elle n’est pas toujours nécessaire. Cependant, il est tout de même recommandé de suivre ces séances.

Plusieurs facteurs peuvent engendrer la nécessité de rééduquer le périnée. Par exemple, lorsqu’un bébé pèse plus de 3,7 kg à la naissance, ou lorsque son périmètre crânien est supérieur à 35,5 cm. De la même manière, lorsqu’un forceps a dû être utilisé, ou lorsque la femme enceinte a souffert d’incontinence au cours de sa grossesse, la rééducation du périnée est vivement recommandée.

Plus d’informations sur ces questions sont disponibles dans cet article.

Le déroulement des séances

En fonction de l’état du périnée, qui sera déterminé par la sage-femme à Lille, un certain nombre de séances peuvent être prescrites. Plusieurs techniques peuvent être utilisées au cours de ces séances.

La rééducation du périnée peut se faire manuellement. Il s’agit de contracter volontairement et de manière répétée les muscles releveurs de l’anus, avec une sollicitation ou une résistance via les doigts de la sage-femme.

Une autre méthode consiste à avoir recours à l’électrostimulation. Pour cela, on utilise une sonde vaginale. En parallèle, plusieurs exercices peuvent être réalisés soi-même, afin de redonner le tonus nécessaire au périnée.

Bebe

Quelles recettes privilégier lors des poussées dentaires de bébé ?

5 novembre 2020
poussées dentaires

La poussée dentaire de votre nourrisson est l’une des premières grandes étapes de sa vie. Cette période souvent émouvante pour les parents,  n’est en pas moins une source de douleurs et d’inconfort pour votre bout de chou, dont l’appétit s’en trouve généralement impacté. Découvrez plusieurs idées de recettes à préparer à bébé au moment de ses poussées dentaires !

Quelles recettes préparer au moment de la première poussée dentaire ?

La première poussée dentaire survient généralement à l’âge de 6 mois (tout dépend bien sûr des enfants). Quel que soit l’âge, il est très fréquent que les symptômes provoqués par la première poussée (salive abondante, gencives gonflées, douleurs dentaires) perturbent les repas de bébé : la douleur et la gêne peuvent lui enlever l’appétit, ou simplement l’empêcher de manger certains aliments. Ainsi, adapter vos recettes en fonction des symptômes de la poussée dentaire aidera votre bout de chou à s’alimenter plus facilement.

Quels plats donner lors de l’apparition des premières dents ?

Les pédiatres estiment souvent que la première poussée dentaire est la plus douloureuse pour un enfant. Généralement, ce sont les incisives centrales inférieures qui sont les premières dents à sortir, puis les incisives supérieures. De 9 à 12 mois, c’est ensuite au tour des incisives latérales. Pour soulager bébé lors de cette étape difficile, vous pouvez notamment privilégier les aliments froids ou les préparations non solides.

Nos idées de recettes pour bébé à partir de 6 mois

  • Pour soulager les douleurs et l’aider à manger plus facilement
    • Mixé fraise et melon
    • Compote de pomme et prune
    • Coulis à la banane
    • Crème de banane et myrtille
  • Pour redonner de l’appétit à bébé
    • Soupe froide à la tomate et au maïs doux
    • Velouté de fruits aux épices

Quelles recettes préparer à bébé lors de la seconde poussée dentaire ?

Entre 12 et 18 mois environ, votre enfant connaît une seconde période de poussée dentaire. Il s’agit cette fois de l’apparition des 4 premières molaires, puis des 4 canines. Entre ses 24 et 26 mois, poussent enfin les 4 autres molaires. Les symptômes sont généralement similaires à ceux de la première poussée dentaire (bien que parfois moins prononcés). Maintenant que bébé est plus grand, il sera toutefois plus facile de varier ses repas. Et vous pourrez également lui faire plaisir à l’heure des repas, lorsqu’il aura envie de croquer dans quelque chose pour apaiser ses douleurs.

Nos idées de recettes à partir de 12 mois

  • Pour soulager les douleurs
    • Recette de citron givré
    • Esquimaux melon vert, banane et menthe
  • Pour redonner de l’appétit à bébé
    • Risoni à la bolognaise
    • Croquette de flétan aux petits légumes
    • Frites de polenta et patate douce
  • Pour l’aider à manger plus facilement
    • Taboulé
    • Colin à l’ail
    • Risotto
    • Crème de navet

Retrouvez plusieurs idées de recettes adaptées à chaque étape des poussées dentaires de bébé !