Archives du mois

novembre 2021

Maman

Grippe saisonnière : que faut-il savoir sur la vaccination anti-grippale ?

26 novembre 2021

 La grippe saisonnière est souvent banalisée comme étant une maladie anodine. Le virus de la grippe tend à sévir d’octobre à mars. Cependant, sachant qu’il évolue chaque année, il est vivement conseillé de s’en protéger et de se faire vacciner tous les ans. Une vaccination est alors indispensable, surtout pour les personnes susceptibles d’avoir des complications. Dans le contexte de la crise sanitaire actuelle, elle est fortement recommandée. Découvrez les informations essentielles sur la vaccination antigrippale.

 Comment obtenir un vaccin contre la grippe ?

Comme chaque année, les personnes prioritaires reçoivent un bon de prise en charge du vaccin. Ce dernier est octroyé par l’Assurance Maladie. Pour en bénéficier, il suffit de présenter un bon de prise en charge. La vaccination antigrippale peut être retirée à la pharmacie où que l’on soit, dans une pharmacie à Paris ou une pharmacie à Monaco ou ailleurs. Il n’y a pas besoin de présenter une ordonnance.

Dans tous les cas, il est possible de se faire vacciner par un médecin généraliste, un infirmier, un pharmacien habilité ou encore par une sage-femme. Pour les personnes de plus de 18 ans, il n’y a aucun problème à profiter d’un vaccin antigrippal. Par contre, pour les moins de 18 ans, il est indispensable d’avoir une prescription médicale, tout comme les personnes majeures qui n’ont pas reçu un bon de l’Assurance maladie et qui ne peuvent pas bénéficier d’un vaccin gratuit.

Qui sont les personnes concernées par la vaccination antigrippale ?

Tout le monde peut attraper la grippe. Cependant, certaines personnes peuvent être vulnérables et susceptibles de développer des maladies graves. De nombreux pays priorisent déjà ce groupe de personnes pour la vaccination.

Selon l’OMS, les personnes à risque sont les individus âgés de plus de 65 ans et plus, les femmes enceintes, les personnes souffrant de maladies chroniques, mais aussi de troubles de l’immunité, les personnes obèses, l’entourage des nourrissons de moins de 6 mois… En plus de ces personnes, les agents de santé sont aussi concernés puisqu’ils sont au quotidien en contact avec les patients.

Est-il possible de l’administrer avec le rappel pour le Covid-19 ?

L’épidémie de Covid-19 est toujours présente. Du coup, la campagne de vaccination contre la grippe sera effectuée en parallèle avec une dose de rappel du vaccin Pfizer/BioNTech. L’objectif est notamment d’éviter le risque de co-infection et de développement de formes graves ou de décès. De ce fait, les personnes vulnérables peuvent recevoir une dose de rappel du vaccin anti-Covid si elles ont eu un schéma vaccinal complet depuis 6 mois. C’est la même chose pour celles qui sont sensibles à la grippe sévère. Le vaccin se fait comme suit : une dose de vaccins anti-Covid dans un bras et une dose de vaccins antigrippe dans l’autre. Il est donc possible de recevoir ces injections le même jour.

Un aperçu sur la composition du vaccin contre la grippe

Cette année, la composition du vaccin dépendra des souches virales qui ont circulé l’hiver précédent. Ce sont elles qui pourraient subsister cette année. Pour la saison 2021-2022, les vaccins grippaux sont des tétravalents constitués des 4 souches telles que le virus de type A/Victoria/2570/2019 (H1N1) pdm09, le virus de type A/Cambodia/e0826360/2020 (H3N2), le virus de type B/Washington/02/2019 (lignée B/Victoria) et le virus de type B/Phuket/3073/2013 (lignée B/Yamagata).

Trois vaccins sont alors accessibles, à savoir l’Influvac Tetra, le Vaxigrip Tetra et l’Efluelda. Pour les individus de plus de 65 ans, le vaccin fortement dosé, Efluelda, est particulièrement recommandé. Dans tous les cas, peu importe la situation, le vaccin antigrippal est la solution la plus accessible pour prévenir la grippe, mais aussi pour réduire les risques de complications graves. En fonction des types de virus grippaux existants, son efficacité peut être variée d’une année à l’autre.

Maman

Comment choisir un sac à langer ?

23 novembre 2021

Quand arrive la merveilleuse nouvelle que vous allez avoir un bébé, vous êtes sûrement très joyeuse, mais après 10 minutes de traitement de cette nouvelle, l’anxiété commence à monter. Car mettre un enfant au monde n’est pas une tâche facile et si c’est votre premier, les émotions vont apparaître encore plus intensément. Les incertitudes démarrent et surtout vous commencez à faire une liste dans votre tête de tout ce dont vous avez besoin pour accueillir bébé comme il se doit. Parmi cette liste, il y a un élément incontournable : le sac à langer. Pour bien choisir cet indispensable, il est important de faire attention à certains critères. Dans la suite de cet article, nous allons vous expliquer comment choisir votre sac à langer.

Sac à langer : ce qu’il faut savoir

Le sac à langer est un sac qui contient une variété de compartiments qui vous permettent de placer et de garder à portée de main les produits indispensables pour le soin et le nettoyage de votre bébé. Ce n’est pas un sac normal, car il est destiné à ce que chacune de ses poches abritent un élément spécifique.

Grâce à cet allié du quotidien, vous aurez toujours les produits indispensables pour prendre soin de bébé à portée de main. En effet, au milieu de l’urgence en insérant la main dans le sac vous devez pouvoir sortir ce dont vous avez besoin rapidement. Le sac à langer facilite l’organisation et le rangement des affaires de bébé. Il doit donc être grand, spacieux et pratique, mais ce n’est pas pour autant qu’il doit être moche !

La marque <a href= »https://www.rivedroite-paris.com/collections/sacs-antis-sacs-a-langer »>Rive Droite</a> a d’ailleurs très bien compris ce besoin «de style» des futures mamans et c’est pour cela qu’elle propose des sacs à langer tendances, fonctionnels et stylés !

Sac à langer : ce qu’il faut avoir

Il est très important que vous sachiez quels sont les objets que vous devez avoir dans votre sac, afin que vous puissiez ensuite choisir le modèle le plus approprié. Pensez que votre bébé et ses couches vont vous accompagner tout le temps et cela pendant de nombreuses années, donc vous ne devez pas seulement penser à porter les affaires de l’enfant, mais aussi les vôtres.

Il y a beaucoup d’objets dont un bébé a besoin quand il quitte la maison, surtout pour le change. Vous aurez donc besoin de :

  • couches ;
  • lingettes ;
  • crème pour le change ;
  • vêtements de rechange ;
  • trousse de toilette ;
  • couvertures ;
  • matelas à langer de voyage ;
  • lait en poudre ;
  • bouteille d’eau ;
  • jouets ;
  • etc.

Sac à langer : la mauvaise idée du sac traditionnel

Généralement, les personnes qui ne sont ni mères ni pères pensent qu’un grand sac à main classique fera parfaitement l’affaire et qu’il n’est pas utile d’acheter un sac à langer. Il s’agit là d’une belle erreur, car un sac traditionnel ne permettra pas aux parents de tout emporter pour bébé ni de tout organiser pour réagir et répondre rapidement aux besoins de l’enfant.

Le sac à langer offre de nombreux espaces en forme de poches, beaucoup avec des fermetures et d’autres pas. Vous pouvez donc placer tous les types d’accessoires et garder à portée de main ce dont vous avez besoin. Il est courant que dans un sac conventionnel, vous ne trouviez pas ce que vous cherchez et cela avec un bébé, ce n’est pas bon du tout !

Sac à langer : choisir le bon modèle

Pour choisir le sac à langer approprié à vos besoins et à celui de votre bébé, il est important de réfléchir à certains critères avant l’achat.

Style et couleur

Il est probable que ce sac vous accompagnera partout minimum pendant deux ou trois ans, donc le choix ne doit pas être fait à la légère. Il doit correspondre à votre style et à vos préférences. Cependant, nous vous recommandons d’opter pour un modèle unisexe pour que papa puisse le porter aussi.

Confort

Il est fondamental de trouver rapidement toutes les choses dont notre bébé a besoin, donc la multiplicité des compartiments est une chose importante. De plus, il faut savoir qu’avec un enfant dans les mains, il peut être compliqué de manipuler le sac. Les compartiments doivent donc être placés à des endroits facilement accessibles même avec une seule main.

Qualité

Le sac à langer que vous allez choisir fera partie de votre vie quotidienne pendant de nombreuses années, de sorte que la durabilité de celui-ci est un élément très important à prendre en compte. Autrement dit, vous devez absolument acheter un sac de qualité qui pourra durer dans le temps et qui pourra facilement être nettoyé en machine sans être abîmé.

Prix

Étant indispensable, il ne faut pas lésiner, même si les prix peuvent sembler élevés, nous vous assurons que cela en vaut la peine !

Enceinte

Comment bien vivre sa grossesse et éviter les coups de mou ?

5 novembre 2021
bien-vivre-sa-grossesse

Les femmes enceintes ne vivent pas toujours une bonne période pendant ses neuf mois de grossesse. Certaines font face à des difficultés comme la dépression ou la fatigue.  Elle doit en parler avec son médecin et surtout à son partenaire, car elle a certainement besoin d’un soutien moral. Que faire pour vivre sereinement sa grossesse et éviter les coups de mou ? Dans cet article, nous allons parler de quelques astuces pour aider les femmes à mieux vivre sa grossesse.

Les difficultés qu’une femme peut rencontrer pendant sa grossesse 

Les difficultés rencontrées durant la grossesse d’une femme peuvent être nombreuses, d’où la dépression en fait partie. Cela peut être lié à son travail, sa situation ou son passé. Elle se présente sous deux aspects selon son intensité.

  • La dépression légère : les symptômes sont moins intenses. On peut la traiter de manière simple et naturelle, par exemple en suivant un bon régime alimentaire, en discutant avec ses proches ou avec son médecin dans le but d’alléger le problème, en ayant une meilleure qualité de sommeil. 
  • La dépression sévère : il s’agit d’une femme déprimée en présentant des symptômes beaucoup plus graves qui peuvent avoir de mauvais effets sur le bébé et sur la future maman elle-même. Dans ce cas, il est nécessaire de voir un médecin pour une prescription médicale, car cela nécessite souvent des médicaments antidépresseur. 

La dépression se manifeste par divers symptômes. Une femme a tendance à être souvent fatiguée lors de sa grossesse à cause du changement hormonal. À force d’être tout le temps stressée et triste durant la grossesse, des risques d’accouchement peuvent survenir. Parfois même, l’apport alimentaire diminue. Le bébé sera tout de même victime et venir prématuré au monde ou encore, il risque d’avoir un petit poids. Si les symptômes persistent, il est impératif de voir un docteur pour éviter le pire. La dépression d’une femme enceinte entraîne d’autres effets comme la dévalorisation, la perte de confiance en soi, ne plus avoir du plaisir pour ses activités, le manque d’appétit, le manque de sommeil.

Parmi les difficultés, il y a tout de même d’autres malaises qui peuvent survenir comme les nausées et vomissements, les crampes dans les jambes, la brûlure de l’estomac, la constipation, les varices.

Quelques astuces pour bien vivre sa grossesse

Les malaises pendant la grossesse ne sont pas bons à vivre. C’est pourquoi la future mère doit prendre en main sa vie de femme enceinte pour son bien, mais aussi pour celui de son fils. Nos conseils sont basés sur l’alimentation, la sophrologie et la pratique d’exercices physiques.

  • Une alimentation saine et équilibrée

Bien s’alimenter est essentiel pour une femme enceinte et pour le développement de son enfant. Pour pouvoir lutter contre la fatigue, elle a besoin d’augmenter son apport calorifique. Elle doit consommer : des aliments riches en fer et en calcium, des fruits et légumes, des aliments riches en fibres et vitamines, des protéines, des lipides et glucides. Bref, un peu de tout, mais avec modération. Il est strictement interdit de consommer du tabac, de l’alcool, de la drogue.

  • La sophrologie

C’est une méthode naturelle basée sur des exercices de relaxation, qui aide les femmes à visualiser l’accouchement positivement et à préparer sereinement l’arrivée de son bébé. En général, les séances débutent à partir du 5ème mois de grossesse. La sophrologie aide les femmes à avoir confiance en elles. Elle permet tout de même la lutte contre la dépression et l’anxiété. Les méthodes appliquées sont la respiration et la visualisation.

  • La pratique de sport

Une femme enceinte a besoin de pratiquer des exercices physiques légers. La marche à pied est fortement conseillée. Elle peut aussi pratiquer des sports tels que la natation ou l’aquagym.