Tous les posts par

Une Maman

Non classé

Santé : 4 gestes à adopter face à la fièvre de son bébé

22 avril 2022

Lorsqu’un bébé est fiévreux, il arrive que ses parents soient naturellement inquiets. Contrairement à ce que l’on peut penser, il ne s’agit pas d’une maladie. En effet, la fièvre est considérée comme une alarme qui signale que le corps utilise ses défenses pour lutter contre une infection. Mais si cette montée de température vous inquiète, sachez qu’il existe des astuces pour la soulager. Voici donc 4 gestes à adopter si votre bébé a de la fièvre.

Détecter la fièvre en prenant la température de son bébé

Pour déterminer si votre enfant est fiévreux, une main sur le front ne suffit pas. Vous aurez besoin d’un thermomètre pour mesurer sa température avec précision. D’une manière générale, la température « normale » d’un bébé se situe entre 36,1 °C et 37,5 °C. À partir de 37,5 °C jusqu’à 38,5 °C, on parle d’une fièvre modérée. Mais au-delà de 38,5 °C, il s’agit d’une fièvre élevée. D’autres signes peuvent aussi vous alerter sur son état comme une perte d’appétit, des pleurs sans raison apparente, une pâleur inhabituelle, une apathie peu habituelle…

Dès que ces symptômes apparaissent, il est recommandé de mesurer sa température sous l’aisselle ou par la voie rectale pour plus de précision. Pensez à utiliser un thermomètre électronique flexible que vous trouverez auprès d’une pharmacie à Clermont-Ferrand. Toutefois, il est possible qu’un bébé semblant en pleine forme soit fiévreux. Assurez-vous donc de le surveiller attentivement.

Rechercher des signes de gravité de la fièvre

Si vous constatez que votre bébé est fiévreux, vérifiez que son état ne présente pas de gravité particulière. Si votre enfant est âgé de moins de trois mois, plusieurs signaux sont à prendre en compte :

  • sa nuque est raide ;
  • il présente des difficultés à respirer ;
  • il ne répond pas aux stimulations ;
  • il présente un renflement de la fontanelle (une membrane qui se situe entre les os du crâne) ;
  • il pousse des grognements ou des cris faibles ;
  • il est pâle ou est cyanosé (présente une coloration bleue de la peau des extrémités et des lèvres).

Si vous remarquez un ou plusieurs de ces signes, il est préférable d’emmener votre bébé aux urgences.

Effectuer des gestes simples pour soulager la fièvre

Avant d’avoir recours aux traitements médicamenteux, il est possible de soulager la fièvre de votre bébé. Pour commencer, veillez à ne pas trop le couvrir sans pour autant le débarrasser de tous ses vêtements. En effet, un coup de froid risque d’entraîner des convulsions, donc privilégiez des habits légers pour votre bébé.

Pour qu’il soit encore plus à l’aise, assurez-vous qu’il se trouve dans une pièce calme et aérée où la température est aux environs de 20 °C. Pensez également à lui donner régulièrement de l’eau pour éviter la déshydratation. De plus, évitez les bains systématiques. Si votre bébé a trop chaud, vous pouvez poser un linge imbibé d’eau fraîche sur son front et sur le reste de son corps.

Quand votre bébé est fiévreux, il ne faut surtout pas négliger sa surveillance et veillez à prendre sa température régulièrement. Dans le cas où la fièvre persiste et s’aggrave, il faut rapidement consulter un médecin ou un pédiatre.

Baisser la fièvre de son bébé avec des médicaments conseillés

D’après les autorités sanitaires, il est recommandé de ne pas avoir recours à un traitement médicamenteux si un enfant supporte la fièvre. Toutefois, cela ne concerne pas les bébés de moins de trois mois. Cependant, si la fièvre est trop dérangeante, vous pouvez la soulager avec de l’antalgique. Assurez-vous de bien respecter les doses selon le poids et l’âge de votre bébé, sans oublier les délais entre chaque prise qui se situe entre 4 h et 6 h.

Vous en trouverez sous différentes formes. Pour les bébés de moins de 3 mois, il est conseillé de choisir les suppositoires. Après 3 mois, vous pouvez opter pour une solution buvable. Dans le cas où la fièvre persiste au-delà de 48 h ou si de nouveaux symptômes apparaissent, il vaut mieux prendre rendez-vous avec un médecin ou un pédiatre.

Non classé

Comment optimiser ses chances d’avoir une grossesse ?

25 février 2022
optimiser ses chances d'avoir une grossesse

Tomber enceinte n’est pas chose facile pour toutes les femmes. Avant d’envisager des solutions médicales pour répondre à cette problématique, il existe plusieurs ajustements que l’on peut réaliser dans sa vie quotidienne afin d’optimiser ses chances d’avoir une grossesse. Mais quelles sont les solutions possibles ? Voici quelques conseils !

Opter pour un accompagnement personnalisé

Il existe aujourd’hui des programmes de coaching personnalisés comme celui proposé par BeMum par exemple. Cet accompagnement va notamment permettre de revoir son alimentation et son hygiène de vie au sens large ainsi que de complémenter ses besoins nutritionnels avec des compléments alimentaires. Sur mesure, il permet donc de compenser une alimentation pauvre en micronutriments, un trop-plein de stress, un problème de surpoids ou toute autre problématique qui peut avoir un impact sur une potentielle grossesse.

Par ailleurs, il s’agit d’un fantastique moyen de se sentir soutenue et accompagnée à travers ses difficultés ce qui peut être très bénéfique d’un point de vue psychologique.

Consulter avant de se lancer

Pour optimiser ses chances d’avoir une grossesse réussie, un premier check-up chez son médecin, son gynécologue ou encore sa sage-femme va permettre de faire le point pour favoriser la conception. Des vitamines préconceptionnelles peuvent aussi être proposées pour bénéficier de nutriments tels que l’acide folique[EL1]  ( vitamine B9), les vitamines B6, B12, l’iode, le zinc, etc. Qui plus est, un examen sanguin peut être l’occasion d’effectuer des dépistages divers. Aborder la question avec un professionnel de santé, que l’on rencontre des difficultés ou non, peut être une bonne idée lorsque l’on souhaite une grossesse (plus d’informations sur l’accompagnement de la grossesse sur le blog Astuce Santé).

Essayer de lâcher prise

On dit bien essayer, car il peut être très difficile de se détacher d’un si grand projet lorsque l’on ne parvient pas à tomber enceinte. Trouver des moments de spontanéité dans le couple, ou encore des moments pour se défouler et ne plus penser à rien est important lorsque le processus d’essai bébé devient complexe. Moralement, cela permettra de beaucoup mieux vivre la situation. Il arrive parfois que les choses se débloquent alors d’elles-mêmes pour enfin parvenir à ce que l’on attendait.

Revenir à un mode de vie plus sain et naturel

Que l’on rencontre des difficultés pour concevoir ou non, revenir à un mode de vie plus sain et plus naturel fait partie des conseils régulièrement proposés aux femmes qui souhaitent avoir un enfant (plus d’informations sur le sujet ici). Même lorsque l’on n’est pas encore enceinte, autant s’y préparer et faire attention à ce qui est en contact avec soi. On peut ainsi privilégier une alimentation la moins transformée possible, mais aussi éviter de s’exposer à des produits chimiques, limiter sa consommation d’alcool, opter pour une activité physique douce, fuir les environnements pollués, etc. Il existe de nombreuses manières d’adapter son mode de vie afin de limiter son exposition à des substances nocives. Dans tous les cas, les bienfaits s’en ressentiront dans l’organisme !

Maman

Grippe saisonnière : que faut-il savoir sur la vaccination anti-grippale ?

26 novembre 2021

 La grippe saisonnière est souvent banalisée comme étant une maladie anodine. Le virus de la grippe tend à sévir d’octobre à mars. Cependant, sachant qu’il évolue chaque année, il est vivement conseillé de s’en protéger et de se faire vacciner tous les ans. Une vaccination est alors indispensable, surtout pour les personnes susceptibles d’avoir des complications. Dans le contexte de la crise sanitaire actuelle, elle est fortement recommandée. Découvrez les informations essentielles sur la vaccination antigrippale.

 Comment obtenir un vaccin contre la grippe ?

Comme chaque année, les personnes prioritaires reçoivent un bon de prise en charge du vaccin. Ce dernier est octroyé par l’Assurance Maladie. Pour en bénéficier, il suffit de présenter un bon de prise en charge. La vaccination antigrippale peut être retirée à la pharmacie où que l’on soit, dans une pharmacie à Paris ou une pharmacie à Monaco ou ailleurs. Il n’y a pas besoin de présenter une ordonnance.

Dans tous les cas, il est possible de se faire vacciner par un médecin généraliste, un infirmier, un pharmacien habilité ou encore par une sage-femme. Pour les personnes de plus de 18 ans, il n’y a aucun problème à profiter d’un vaccin antigrippal. Par contre, pour les moins de 18 ans, il est indispensable d’avoir une prescription médicale, tout comme les personnes majeures qui n’ont pas reçu un bon de l’Assurance maladie et qui ne peuvent pas bénéficier d’un vaccin gratuit.

Qui sont les personnes concernées par la vaccination antigrippale ?

Tout le monde peut attraper la grippe. Cependant, certaines personnes peuvent être vulnérables et susceptibles de développer des maladies graves. De nombreux pays priorisent déjà ce groupe de personnes pour la vaccination.

Selon l’OMS, les personnes à risque sont les individus âgés de plus de 65 ans et plus, les femmes enceintes, les personnes souffrant de maladies chroniques, mais aussi de troubles de l’immunité, les personnes obèses, l’entourage des nourrissons de moins de 6 mois… En plus de ces personnes, les agents de santé sont aussi concernés puisqu’ils sont au quotidien en contact avec les patients.

Est-il possible de l’administrer avec le rappel pour le Covid-19 ?

L’épidémie de Covid-19 est toujours présente. Du coup, la campagne de vaccination contre la grippe sera effectuée en parallèle avec une dose de rappel du vaccin Pfizer/BioNTech. L’objectif est notamment d’éviter le risque de co-infection et de développement de formes graves ou de décès. De ce fait, les personnes vulnérables peuvent recevoir une dose de rappel du vaccin anti-Covid si elles ont eu un schéma vaccinal complet depuis 6 mois. C’est la même chose pour celles qui sont sensibles à la grippe sévère. Le vaccin se fait comme suit : une dose de vaccins anti-Covid dans un bras et une dose de vaccins antigrippe dans l’autre. Il est donc possible de recevoir ces injections le même jour.

Un aperçu sur la composition du vaccin contre la grippe

Cette année, la composition du vaccin dépendra des souches virales qui ont circulé l’hiver précédent. Ce sont elles qui pourraient subsister cette année. Pour la saison 2021-2022, les vaccins grippaux sont des tétravalents constitués des 4 souches telles que le virus de type A/Victoria/2570/2019 (H1N1) pdm09, le virus de type A/Cambodia/e0826360/2020 (H3N2), le virus de type B/Washington/02/2019 (lignée B/Victoria) et le virus de type B/Phuket/3073/2013 (lignée B/Yamagata).

Trois vaccins sont alors accessibles, à savoir l’Influvac Tetra, le Vaxigrip Tetra et l’Efluelda. Pour les individus de plus de 65 ans, le vaccin fortement dosé, Efluelda, est particulièrement recommandé. Dans tous les cas, peu importe la situation, le vaccin antigrippal est la solution la plus accessible pour prévenir la grippe, mais aussi pour réduire les risques de complications graves. En fonction des types de virus grippaux existants, son efficacité peut être variée d’une année à l’autre.

Maman

Comment choisir un sac à langer ?

23 novembre 2021

Quand arrive la merveilleuse nouvelle que vous allez avoir un bébé, vous êtes sûrement très joyeuse, mais après 10 minutes de traitement de cette nouvelle, l’anxiété commence à monter. Car mettre un enfant au monde n’est pas une tâche facile et si c’est votre premier, les émotions vont apparaître encore plus intensément. Les incertitudes démarrent et surtout vous commencez à faire une liste dans votre tête de tout ce dont vous avez besoin pour accueillir bébé comme il se doit. Parmi cette liste, il y a un élément incontournable : le sac à langer. Pour bien choisir cet indispensable, il est important de faire attention à certains critères. Dans la suite de cet article, nous allons vous expliquer comment choisir votre sac à langer.

Sac à langer : ce qu’il faut savoir

Le sac à langer est un sac qui contient une variété de compartiments qui vous permettent de placer et de garder à portée de main les produits indispensables pour le soin et le nettoyage de votre bébé. Ce n’est pas un sac normal, car il est destiné à ce que chacune de ses poches abritent un élément spécifique.

Grâce à cet allié du quotidien, vous aurez toujours les produits indispensables pour prendre soin de bébé à portée de main. En effet, au milieu de l’urgence en insérant la main dans le sac vous devez pouvoir sortir ce dont vous avez besoin rapidement. Le sac à langer facilite l’organisation et le rangement des affaires de bébé. Il doit donc être grand, spacieux et pratique, mais ce n’est pas pour autant qu’il doit être moche !

La marque <a href= »https://www.rivedroite-paris.com/collections/sacs-antis-sacs-a-langer »>Rive Droite</a> a d’ailleurs très bien compris ce besoin «de style» des futures mamans et c’est pour cela qu’elle propose des sacs à langer tendances, fonctionnels et stylés !

Sac à langer : ce qu’il faut avoir

Il est très important que vous sachiez quels sont les objets que vous devez avoir dans votre sac, afin que vous puissiez ensuite choisir le modèle le plus approprié. Pensez que votre bébé et ses couches vont vous accompagner tout le temps et cela pendant de nombreuses années, donc vous ne devez pas seulement penser à porter les affaires de l’enfant, mais aussi les vôtres.

Il y a beaucoup d’objets dont un bébé a besoin quand il quitte la maison, surtout pour le change. Vous aurez donc besoin de :

  • couches ;
  • lingettes ;
  • crème pour le change ;
  • vêtements de rechange ;
  • trousse de toilette ;
  • couvertures ;
  • matelas à langer de voyage ;
  • lait en poudre ;
  • bouteille d’eau ;
  • jouets ;
  • etc.

Sac à langer : la mauvaise idée du sac traditionnel

Généralement, les personnes qui ne sont ni mères ni pères pensent qu’un grand sac à main classique fera parfaitement l’affaire et qu’il n’est pas utile d’acheter un sac à langer. Il s’agit là d’une belle erreur, car un sac traditionnel ne permettra pas aux parents de tout emporter pour bébé ni de tout organiser pour réagir et répondre rapidement aux besoins de l’enfant.

Le sac à langer offre de nombreux espaces en forme de poches, beaucoup avec des fermetures et d’autres pas. Vous pouvez donc placer tous les types d’accessoires et garder à portée de main ce dont vous avez besoin. Il est courant que dans un sac conventionnel, vous ne trouviez pas ce que vous cherchez et cela avec un bébé, ce n’est pas bon du tout !

Sac à langer : choisir le bon modèle

Pour choisir le sac à langer approprié à vos besoins et à celui de votre bébé, il est important de réfléchir à certains critères avant l’achat.

Style et couleur

Il est probable que ce sac vous accompagnera partout minimum pendant deux ou trois ans, donc le choix ne doit pas être fait à la légère. Il doit correspondre à votre style et à vos préférences. Cependant, nous vous recommandons d’opter pour un modèle unisexe pour que papa puisse le porter aussi.

Confort

Il est fondamental de trouver rapidement toutes les choses dont notre bébé a besoin, donc la multiplicité des compartiments est une chose importante. De plus, il faut savoir qu’avec un enfant dans les mains, il peut être compliqué de manipuler le sac. Les compartiments doivent donc être placés à des endroits facilement accessibles même avec une seule main.

Qualité

Le sac à langer que vous allez choisir fera partie de votre vie quotidienne pendant de nombreuses années, de sorte que la durabilité de celui-ci est un élément très important à prendre en compte. Autrement dit, vous devez absolument acheter un sac de qualité qui pourra durer dans le temps et qui pourra facilement être nettoyé en machine sans être abîmé.

Prix

Étant indispensable, il ne faut pas lésiner, même si les prix peuvent sembler élevés, nous vous assurons que cela en vaut la peine !

Enceinte

Comment bien vivre sa grossesse et éviter les coups de mou ?

5 novembre 2021
bien-vivre-sa-grossesse

Les femmes enceintes ne vivent pas toujours une bonne période pendant ses neuf mois de grossesse. Certaines font face à des difficultés comme la dépression ou la fatigue.  Elle doit en parler avec son médecin et surtout à son partenaire, car elle a certainement besoin d’un soutien moral. Que faire pour vivre sereinement sa grossesse et éviter les coups de mou ? Dans cet article, nous allons parler de quelques astuces pour aider les femmes à mieux vivre sa grossesse.

Les difficultés qu’une femme peut rencontrer pendant sa grossesse 

Les difficultés rencontrées durant la grossesse d’une femme peuvent être nombreuses, d’où la dépression en fait partie. Cela peut être lié à son travail, sa situation ou son passé. Elle se présente sous deux aspects selon son intensité.

  • La dépression légère : les symptômes sont moins intenses. On peut la traiter de manière simple et naturelle, par exemple en suivant un bon régime alimentaire, en discutant avec ses proches ou avec son médecin dans le but d’alléger le problème, en ayant une meilleure qualité de sommeil. 
  • La dépression sévère : il s’agit d’une femme déprimée en présentant des symptômes beaucoup plus graves qui peuvent avoir de mauvais effets sur le bébé et sur la future maman elle-même. Dans ce cas, il est nécessaire de voir un médecin pour une prescription médicale, car cela nécessite souvent des médicaments antidépresseur. 

La dépression se manifeste par divers symptômes. Une femme a tendance à être souvent fatiguée lors de sa grossesse à cause du changement hormonal. À force d’être tout le temps stressée et triste durant la grossesse, des risques d’accouchement peuvent survenir. Parfois même, l’apport alimentaire diminue. Le bébé sera tout de même victime et venir prématuré au monde ou encore, il risque d’avoir un petit poids. Si les symptômes persistent, il est impératif de voir un docteur pour éviter le pire. La dépression d’une femme enceinte entraîne d’autres effets comme la dévalorisation, la perte de confiance en soi, ne plus avoir du plaisir pour ses activités, le manque d’appétit, le manque de sommeil.

Parmi les difficultés, il y a tout de même d’autres malaises qui peuvent survenir comme les nausées et vomissements, les crampes dans les jambes, la brûlure de l’estomac, la constipation, les varices.

Quelques astuces pour bien vivre sa grossesse

Les malaises pendant la grossesse ne sont pas bons à vivre. C’est pourquoi la future mère doit prendre en main sa vie de femme enceinte pour son bien, mais aussi pour celui de son fils. Nos conseils sont basés sur l’alimentation, la sophrologie et la pratique d’exercices physiques.

  • Une alimentation saine et équilibrée

Bien s’alimenter est essentiel pour une femme enceinte et pour le développement de son enfant. Pour pouvoir lutter contre la fatigue, elle a besoin d’augmenter son apport calorifique. Elle doit consommer : des aliments riches en fer et en calcium, des fruits et légumes, des aliments riches en fibres et vitamines, des protéines, des lipides et glucides. Bref, un peu de tout, mais avec modération. Il est strictement interdit de consommer du tabac, de l’alcool, de la drogue.

  • La sophrologie

C’est une méthode naturelle basée sur des exercices de relaxation, qui aide les femmes à visualiser l’accouchement positivement et à préparer sereinement l’arrivée de son bébé. En général, les séances débutent à partir du 5ème mois de grossesse. La sophrologie aide les femmes à avoir confiance en elles. Elle permet tout de même la lutte contre la dépression et l’anxiété. Les méthodes appliquées sont la respiration et la visualisation.

  • La pratique de sport

Une femme enceinte a besoin de pratiquer des exercices physiques légers. La marche à pied est fortement conseillée. Elle peut aussi pratiquer des sports tels que la natation ou l’aquagym.

Bebe

La gigoteuse pour une nuit douillette !

12 octobre 2021

Pour offrir à votre bébé un sommeil de qualité, la gigoteuse est un élément indispensable. Sécurisante et chaleureuse, elle constitue aussi une véritable source de confort en toute saison. Adapté aux bébés jusqu’à leur 24 mois, cet accessoire remplace parfaitement les couvertures et les couettes. Le marché propose de nombreuses gigoteuses de taille et de matière différentes. Il est ainsi nécessaire de bien choisir afin d’obtenir le modèle qui convient à votre petit.

Les tailles disponibles

Puisque la gigoteuse peut être utilisée dès la naissance de bébé, il existe ainsi différentes tailles s’adaptant à tous les âges. Bien entendu, il est possible de choisir un modèle évolutif qui, d’ailleurs, est très pratique. Il existe également des versions qui peuvent être ajustées grâce des systèmes comme les pressions. Mais si vous souhaitez offrir à votre bambin un accessoire qui lui est particulièrement destiné, le choix de la taille est indispensable.

Pour les petits de 0 à 3 mois, il est préférable de choisir une turbulette de 50 à 67 cm. Cette taille convient parfaitement à celle du nourrisson, ce qui lui procurera le confort dont il a besoin. De 3 à 6 mois, votre poupon aura besoin d’une gigoteuse de 67 à 75 cm selon sa taille. Un modèle de 75 à 90 cm est particulièrement réservé aux enfants de 6 à 12 mois. Et privilégiez une taille de 90 à 120 cm pour votre chérubin de 12 à 24 mois. Enfin, il existe des gigoteuses de plus de 120 cm pour les enfants de plus de 2 ans.

La matière

En principe, les gigoteuses existent en plusieurs matières différentes. Mais il s’agit d’un accessoire pour bébé, ce qui demande une grande attention quant au choix de son tissu.

Afin d’assurer un environnement sain et confortable dans la chambre du petit, les matières bio sont à privilégier. Les matières synthétiques issues de la pétrochimie sont à bannir, tant pour la gigoteuse que pour les vêtements des enfants. Ainsi, une gigoteuse en coton bio ou en tencel est parfaite pour chouchouter la peau de bébé. Cet accessoire enveloppera l’enfant en toute douceur, sans aucun risque d’inconfort. Le coton bio permet de réchauffer naturellement, tout en assurant une grande liberté de mouvement. Il absorbe efficacement la sueur et maintient une température idéale pour réconforter le petit dans son sommeil.

Le coton bio est cultivé sans pesticides et sans engrais chimique. Une gigoteuse conçue à partir de cette matière est alors plus saine pour les tout-petits. De plus, il s’agit d’un matériau doté de vertus qui repoussent les bactéries et les acariens naturellement. Avec une douillette en coton bio, votre bout de chou passera ses nuits dans les meilleures conditions. D’autant que la matière convient agréablement à tous les bébés, dès la naissance. En prime, elle se nettoie très facilement en machine ou à la main.

La couleur et le motif

Les gigoteuses se déclinent en plusieurs coloris et motifs différents. Le choix dépend uniquement du sexe de l’enfant et du goût de ses parents. Etoilée, à pois, uni, rayée, ou à motif animaux, la gigoteuse de votre enfant peut avoir toutes les couleurs et les décorations.

Bref, une gigoteuse de taille adaptée, en coton bio, et agréablement colorée constitue un cadeau de naissance idéal. C’est un présent à la fois utile et écologique qui offrira au bébé un sommeil douillet, et qui fera plaisir aux parents.

Bebe

Be My Nounou : Trouver la nounou à domicile qu’il faut

6 juillet 2021

Be My Nounou est un service de référence proposant le placement de nounou à domicile. Pour se distinguer, il prône l’éveil de l’enfant par une approche créative mais aussi ludique et assortie d’une immersion linguistique.

Le concept est simple et plaît au public. Il convient donc d’en apprendre plus sur l’équipe qui compose l’agence, leurs valeurs, leurs atouts, ainsi que leur mode d’action.

Voici donc ce qu’il y a à savoir sur Be My Nounou, le service de référence pour avoir une nounou à domicile.

Présentation de l’équipe

Fondé en 2014 par Emilie MOUREAU, Be My Nounou, service de nounou à domicile se compose d’intervenants qui proviennent des 4 coins du monde et qui ont suivi une formation rigoureuse afin de disposer des compétences nécessaires.

Emilie

Pendant ses études aux Etats-Unis, Emilie la fondatrice de l’agence de placement fut également nounou bilingue et fille aux pairs.

Ayant ensuite été chargée de recrutement pour des entreprises internationales aux demandes exigeantes, elle créa sa propre agence de placement de nounou à domicile.

Un tel parcours lui permet aujourd’hui de disposer des compétences nécessaires pour recruter la crème de la crème des nounous provenant de partout dans le monde. Il faut aussi noter qu’elle est titulaire d’un DU Bilinguisme chez l’enfant et est psychologue de formation.

Audrey

C’est forte de son expérience de jeune fille au pair durant 2 ans, qu’Audrey s’est intéressée à l’univers du placement de nounou à domicile.

Titulaire d’un Master en Droit et pleinement immergée dans le cercle fermé du monde anglophone à Paris, elle est chargée du recrutement de nounou à domicile au sein de Be My Nounou.

Son rôle est essentiel afin de dénicher les talents multilingues en général et plus particulièrement anglophones ou bilingues.

Christina

D’abord nounou bilingue, Christina est une femme danoise. Elle a su mettre ses compétences en exergue afin de devenir Chargée de Communication à Be My Nounou.

Son rôle est essentiel non seulement pour l’image de l’entreprise, mais aussi pour maintenir la cohésion entre toutes les personnes qui travaillent au sein de l’équipe.

Les nounous

Les nounous au sein de l’agence de placement sont recrutées selon des critères stricts. En effet, le service de nounou à domicile met un accent particulier sur l’expérience et les compétences de son personnel. Voici les critères de recrutement :

  • La capacité linguistique, en privilégiant les profils dont l’anglais est la langue maternelle ou qui sont bilingues ;
  • L’expérience dans la garde d’enfants ;
  • Le sens de la responsabilité ;
  • L’intérêt de la nounou pour les enfants ainsi que pour le jeu ;
  • L’enthousiasme pour le travail ;
  • La créativité ;
  • Etc.

Après plusieurs entretiens physiques, les futures nounous de l’agence sont ensuite mises en situation afin de tester leurs compétences.

Le casier judiciaire ainsi que les références professionnelles sont vérifiées afin de s’assurer de leur moralité et de leurs aptitudes. Un test de culture générale est également au programme de recrutement.

Les services de l’agence

Be My Nounou n’est pas un service de placement quelconque. L’agence révolutionne les codes du Baby-sitting grâce à son approche créative et ludique. Sa devise est d’ailleurs « In fun we trust.

Voici les services de garde d’enfant que l’agence propose :

  • La garde d’enfants avec une nounou anglaise ou anglophone pour les foyers anglophones ;
  • La garde d’enfants avec une nounou bilingue afin d’éveiller les enfants à l’apprentissage de la langue ;
  • La garde d’enfant ludique.

L’agence de placement ne se contente pas que de faire de la garde d’enfant. Comme bien détaillé ici, elle propose également des cours de langue anglaise pour enfants, adolescents et adultes. Le contenu des cours comprend :

  • L’apprentissage de l’anglais dans la vie quotidienne ;
  • Des activités ludiques et adaptées aux centres d’intérêts des enfants ;
  • La pratique régulière de la communication orale.

Le champ d’action de l’agence comprend également :

  • L’accompagnement dès la sortie de l’école ;
  • La présence le mercredi et durant les vacances ;
  • Le baby-sitting occasionnel ;
  • La garde partagée ;
  • L’aide aux devoirs ;
  • Les ateliers artistiques et créatifs en anglais ;
  • Etc.

Be My Nounou est un service de référence en termes de placement de nounou à domicile.

Bebe

Pourquoi et comment bien choisir une gourmette pour bébé ?

1 juillet 2021

La gourmette est un excellent choix dans l’idée d’offrir un présent à forte valeur sentimentaleauxparents lors de la naissance de leurpetit bout. Qui plus est, c’est un cadeau pouvant être personnalisé avec le prénom de l’enfant. Mais pas que… Dans cet article, découvrez les raisons de choisir une gourmette pour bébé et les critères de choix entre les différents modèles.

La gourmette pour bébé : le cadeau de naissance par excellence !

Pour votre quête du meilleur cadeau pour un enfant de bas âge, la gourmette peut s’offrir autant à la naissance qu’à diverses occasions. Ce bijou présente en effet la particularité d’être esthétique, durable et intemporel. À savoir que dans la mesure où il est choisi dans une taille suffisamment grande, il peut être gardé dans le temps par l’enfant. Composée d’une chaîne et d’une plaque servant d’accueil à une inscription en particulier, la gourmette peut être personnalisée selon vos envies. Le prénom ainsi que la date de naissance du petit bout de chou y trouvent d’ailleurs sa place pour apporter la touche originale et unique au bijou.

Par ailleurs, notez que la gourmette pour bébé est un bijou disponible en une large variété de modèles. Enfonction du sexe du bébé, de son âge et de la nature de la gravure que vous désirez y marquer, vous pouvez procéder à un choix selon votre coup de cœur ou bien en tenant compte de quelques facteurs. Dans tous les cas, la gourmette pour bébé demeure le bijou de prédilection porté par les bébés à l’occasion de leur venue au monde.

Les critères de choix de la gourmette pour bébé

Dans l’optique de bien choisir une gourmette pour bébé, la première étape consiste à trouver le métal idéal pour le bijou. Retenez que, dans la plupart du temps, les gourmettes sont conçues en argent ou en or jaune. Des matériaux reconnus comme étant les plus traditionnels pour les bijoux à destination des enfants. Cela n’empêche que vous pouvez tout aussi bien opter pour l’or blanc, l’or rose, etc. pour des bracelets plus tendances et modernes.

Ceci étant dit, gardez à l’esprit que l’or est un matériau très prisé pour la conception de bracelets pour les filles et l’argent pour ceux des garçons. De la même manière, sachez que l’or jaune est adapté à la carnation et aux cheveux sombres pendant que l’or blanc ou l’or rose conviennent parfaitement aux peaux et cheveux clairs. Naturellement, il n’existe pas de règle à respecter quant au choix du matériau d’une gourmette pour bébé. Et il en est de même pour le reste, vous pouvez vous fier à votre coup de cœur.

En ce qui concerne les mailles de la gourmette pour bébé, le mieux serait que ces dernières soient adaptées au sexe de l’enfant. En sachant qu’un bracelet pour fille sera plus travailléque celui d’un garçon. Aussi, une gourmette doit se choisir dans une taille suffisamment grande pour que l’enfant puisse la porter tout au long de sa croissance.

Bebe

Apprendre à votre bébé à dormir : 7 conseils pour réussir

25 juin 2021

Ne pas dormir suffisamment peut avoir de nombreuses conséquences pour les bébés et les parents. Vous êtes prêt à apprendre à votre bébé à dormir ? Ces astuces et techniques peuvent aider votre petit à faire ses nuits.

Comment aider son bébé à bien dormir ?

1. Tenez un journal du sommeil

Tenir un journal peut vous aider à repérer des tendances dans l’horaire de sommeil de votre bébé. Commencez par noter les jours et les nuits pendant une semaine, puis utilisez ces données pour déterminer son heure de coucher idéale.

Un journal de bord peut également vous permettre de constater que votre enfant ne pleure pas aussi souvent que vous le pensiez, cinq minutes de pleurs peuvent ressembler à 50 minutes à 2 heures du matin.

2. Créez une routine pour l’heure du coucher

Chaque soir, effectuez des rituels du coucher qui apaiseront l’esprit de votre bébé et prépareront son corps au sommeil. Incluez des techniques apaisantes comme le bain, la lecture ou le chant de berceuses.

Évitez tout ce qui est stimulant, comme les chatouilles, la télévision ou les jouets électroniques. Le fait de suivre une routine cohérente permet à votre bébé de savoir qu’il est temps de se coucher et de développer son horloge interne.

3. Choisissez une date de début effective

Il n’y a jamais de moment idéal pour commencer l’apprentissage du sommeil, mais évitez de le programmer en fonction des événements majeurs de la vie de votre bébé. La plupart des parents commencent le vendredi pour profiter du week-end à venir, et certains utilisent les jours de vacances pour ne pas avoir à se soucier du manque de sommeil au travail. N’oubliez pas : vous réussirez toujours mieux si votre bébé a fait de bonnes siestes.

4. Créez le décor de la chambre de bébé

Lorsqu’il s’agit d’apprendre à votre bébé à dormir, l’environnement est extrêmement important. Gardez la pièce fraîche et confortable, de préférence entre 18 et 21 degrés Celsius. Si la chambre de votre bébé reçoit beaucoup de lumière et qu’il a du mal à faire ses siestes et à se réveiller tôt, envisagez d’installer des stores occultants.

5. Choisissez une technique d’apprentissage du sommeil

Les tactiques efficaces d’apprentissage du sommeil varient selon les familles et les enfants. Voici quelques options populaires à considérer.

Méthode de l’évanouissement

Avec cette méthode, les parents peuvent aider le bébé à s’endormir à l’aide de techniques apaisantes (nourrir, bercer, parler, etc.). Votre bébé aura naturellement besoin de moins de réconfort au fil du temps, et vous pourrez donc graduellement vous retirer de sa routine du coucher.

La méthode Ferber

Les parents vérifient les pleurs de leur enfant à des intervalles de temps de plus en plus rapprochés, ce qui favorise l’autosatisfaction et le sommeil autonome.

La méthode Pick-Up/Put-Down

Les parents prennent leur bébé dans leurs bras lorsqu’il pleure ou qu’il s’agite, puis le reposent après l’avoir réconforté, jusqu’à ce qu’il s’endorme.

Méthode « Cry It Out »

Après la routine du coucher, on laisse le bébé « pleurer » jusqu’à ce qu’il s’endorme seul.

Méthode de la chaise

La mère ou le père s’assoit sur une chaise à côté du berceau jusqu’à ce que le bébé s’endorme, en essayant de ne pas le calmer s’il est agité. Ils éloignent progressivement la chaise du berceau chaque nuit, jusqu’à ce qu’ils soient hors de la pièce et hors de vue.

6. Abandonnez les béquilles du sommeil

Quelle que soit la méthode d’apprentissage du sommeil que vous choisissiez, il est important d’arrêter les aides au sommeil lorsque votre enfant a plus de 3 ou 4 mois. Ces comportements ne sont pas négatifs ou mauvais, mais ils deviennent un problème lorsqu’ils sont si étroitement liés au sommeil dans l’esprit de l’enfant qu’il ne peut pas s’endormir sans eux.

7. Restez cohérent

L’une des plus grandes erreurs des parents, quelle que soit la méthode d’apprentissage du sommeil qu’ils utilisent, est d’être incohérent. À un moment ou à un autre, votre enfant pleurera au milieu de la nuit, même si vous pensez que vous avez réussi à passer le cap de l’apprentissage du sommeil.

Allez le voir pour vous assurer que tout va bien ; veillez simplement à ne pas relancer une vieille béquille de sommeil pendant cette vérification. Ensuite, essayez de le réconforter depuis l’extérieur de la porte, si vous le pouvez. Si vous régressez en raison d’une maladie ou d’un voyage, reprenez l’entraînement dès que possible. Sinon, vous risquez de saboter les semaines de dur labeur que vous avez déjà accomplies.

Bebe

Puériculture : les essentiels pour bébé

23 juin 2021

Se préparer à accueillir un bébé dans votre foyer peut être à la fois excitant et stressant. L’une de vos principales tâches consiste à équiper votre maison de tout ce dont vous aurez besoin pour prendre soin de votre bébé. Mais il peut être difficile de savoir quels sont les articles essentiels pour le bébé et ceux dont vous pouvez vous passer.

Les essentiels pour nourrir bébé

Lorsqu’il s’agit de nourrir votre bébé, la grande décision que vous devez prendre est de savoir si vous allez l’allaiter ou lui donner du lait maternisé. Plus tard, votre bébé mangera des aliments solides et aura besoin d’une chaise haute et de plusieurs cuillères pour bébé, mais concentrons-nous sur les essentiels de puériculture bébé pour ces premiers mois.

L’alimentation au lait infantile

Si vous avez choisi de nourrir votre bébé avec une préparation pour nourrissons, voici une liste d’articles indispensables :

  • Des biberons avec tétines ;
  • Un goupillon pour nettoyer les biberons ;
  • Des pots de lait artificiel ;
  • Des bavoirs (beaucoup de bavoirs !) ;
  • Un porte-biberon isotherme pour les voyages.

Les articles pour l’allaitement

Si vous prévoyez d’allaiter, vous aurez besoin des articles de la liste ci-dessus (à l’exception du lait maternisé) afin de pouvoir donner le biberon lorsque vous ne pouvez pas allaiter. En outre, vous aurez besoin d’un tire-lait et de récipients pour conserver le lait maternel.

La crème pour les mamelons, les soutiens-gorge d’allaitement et les coussinets d’allaitement sont également importants pour rendre les choses aussi faciles et confortables que possible pour vous.

Les essentiels de puériculture pour la santé et la sécurité du nourrisson

Que vous preniez soin de la santé de votre nouveau-né ou que vous ayez besoin d’équipements pour voyager avec lui en toute sécurité, les articles de puériculture à posséder dans ces deux cas deviennent des priorités.

Pour soigner votre bébé lorsqu’il est malade et le garder en pleine forme au quotidien, faites le plein de ces matériels de santé et de premiers soins :

  • Un coupe-ongles (ou des ciseaux à ongles ou une lime) ;
  • Un thermomètre pour bébé ;
  • Des cotons-tiges ;
  • De la vaseline et de la gaze (si vous avez un petit garçon circoncis) ;
  • Des médicaments pour bébé (demandez à votre pédiatre ce que vous devez avoir).

Dès que votre enfant sait comment se tourner, vous avez un bébé en mouvement. Il est temps de le protéger. Lorsque vous achetez du matériel de sécurité pour bébé, vous avez au moins besoin de barrières de sécurité pour le haut et le bas des escaliers, de loquets pour les armoires et les tiroirs, voire de cache-prises.

Un siège auto devrait figurer en tête de votre liste d’articles essentiels pour votre bébé. Vous aurez besoin d’un siège auto rien que pour ramener votre bébé de la maternité à la maison, alors assurez-vous d’en acheter un bien avant votre date d’accouchement !

Les essentiels pour bébé à l’heure du bain

Pour commencer, vous avez besoin d’une baignoire pour bébé. Une fois que vous avez un endroit où baigner votre petit, le reste est assez simple.

Un thermomètre de bain vous aidera à maintenir l’eau à la température idéale pour que votre bébé n’ait ni trop froid ni trop chaud. Pour nettoyer votre enfant, vous aurez besoin de plusieurs gants de toilette doux, d’un savon doux pour bébé ou d’une lotion pour le bain et d’un shampooing pour bébé. Pour terminer la routine du bain, vous devez avoir sous la main une brosse à cheveux et une serviette pour bébé.

Les jouets pour l’éveil de l’enfant

Entre la lecture de livres et les moments passés sur le ventre de votre bébé, il est important d’avoir les bons jouets à sa disposition. Bien qu’aucun jouet ne soit indispensable, pensez à des articles tels qu’une balançoire pour bébé, des livres pour bébé, des hochets, des blocs mous ou un siège gonflable. Vous voudrez également disposer de l’équipement pour bébé adapté aux activités que votre famille aime. Une poussette est indispensable pour la plupart des familles.